X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

UN FILM À LA LOUPE : LE COUTEAU DANS L'EAU (COURS D'ANALYSE - FR)

24.10


Dans le cadre de: Un film à la loupe, Roman Polanski


Olivier Lecomte

Le Couteau dans l’eau est, à ce jour, l’un des deux longs métrages polonais (avec Le Pianiste) de Roman Polanski et le seul dans sa langue natale. Le noir et blanc contrasté garde la force expressive de Wajda, auprès duquel Polanski fut à bonne école. Mais de même que Skolimowski, également formé chez Wajda, Polanski apportait le regard et le tempérament d’une nouvelle génération, digne des « nouvelles vagues » qui naissaient alors aux quatre coins de la cinématographie mondiale. Le Couteau dans l’eau observe un jeu de dupes, de coqs et de frime entre un mari jouant le bluff du nanti installé, face à un jeune prétendant qui se la joue rebelle et « bad boy », la présence de l’épouse galvanisant ce match de catch psychologique… Dans son exposé « Un Film à la loupe », Olivier Lecomte définira le talent de Polanski, lequel avec une économie de moyens proche de l’épure, signait un premier long métrage épatant.

2017-10-24 19:15 2017-10-24 19:15 Europe/Brussels UN FILM À LA LOUPE : LE COUTEAU DANS L'EAU (COURS D'ANALYSE - FR)

Le Couteau dans l’eau est, à ce jour, l’un des deux longs métrages polonais (avec Le Pianiste) de Roman Polanski et le seul dans sa langue natale. Le noir et blanc contrasté garde la force expressive de Wajda, auprès duquel Polanski fut à bonne école. Mais de même que Skolimowski, également formé chez Wajda, Polanski apportait le regard et le tempérament d’une nouvelle génération, digne des « nouvelles vagues » qui naissaient alors aux quatre coins de la cinématographie mondiale. Le Couteau dans l’eau observe un jeu de dupes, de coqs et de frime entre un mari jouant le bluff du nanti installé, face à un jeune prétendant qui se la joue rebelle et « bad boy », la présence de l’épouse galvanisant ce match de catch psychologique… Dans son exposé « Un Film à la loupe », Olivier Lecomte définira le talent de Polanski, lequel avec une économie de moyens proche de l’épure, signait un premier long métrage épatant.

FLAGEY - Studio 5