X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

14-18

RESTAURATIONS BELGES


Les films de nos collections traitent notamment de la représentation de la Belgique («Poor Little Belgium»), se posant en victime de la «Grande Guerre». Le sort et les souffrances des femmes dans la guerre est un autre sujet important. Tandis qu’un troisième thème majeur est l'émancipation flamande, et comment les films (notamment ceux de Clemens De Landtsheer) ont contribué au mythe des soldats flamands tombés sur le front de l'Yser.

Les films belges les plus importants ont été non seulement numérisés mais aussi restaurés par la Cinémathèque royale :

  • Maudite soit la Guerre, Alfred Machin 1914
    Haines fratricides et héroïne brisée par la guerre, un mélodrame farouchement pacifiste et qui se révèlera prémonitoire. Ce chef-d’œuvre du cinéma belge (entièrement en couleur) a été reconstitué et restauré par la Cinémathèque Royale.
  • Belgique martyre, Charles Tutelier 1919
    Premier film belge tourné après la Première Guerre, un drame patriotique réalisé et interprété par Charles Tutelier - en jeune paysan flamand face aux Allemands sanguinaires - qui insiste sur les souffrances endurées par la Belgique pour la victoire de la justice.
  • La Libre Belgique, Armand Du Plessy 1921
    Un incunable à la gloire de la Belgique mêlant fondation d'un journal clandestin et la condamnation de Gabrielle Petit. 
    Copie teintée.
  • A la gloire du Troupier belge, Fernand Poureau 1922
    Film comprenant 3 parties qui montrent l'évolution de la guerre, depuis l'invasion allemande jusqu'à la victoire et les premiers jours de l'armistice. Il fut compilé en 1922 par le Commandant Poureau, responsable du Service Cinématographique de l'Armée Belge (SCAB) à partir d'images d'actualités et de quelques mises en scène. L'histoire raconte le départ d'un troupier et de son ami pour le front. Il rentrera seul de la guerre. Il décrit au père de son ami comment son fils est tombé. Le film est un hommage aux soldats belges.
  • Dawn, Herbert Wilcox 1928
    Un film patriotique, tourné à Bruxelles et notamment au Sénat, sur la tragédie de l'infirmière Edith Cavell (jouée par la diva du théâtre anglais: Sybil Thorndike), fusillée par les Allemands à Bruxelles en 1915.
Maudite soit la guerre (Machin)
Maudite soit la guerre (Machin)
Belgique martyre (Tutelier)
La Libre Belgique (Du Plessy)