X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

ANNIK LEROY

TREMOR ES IST IMMER KRIEG.

21.05 > 26.05


Dans le cadre de: Kunstenfestival desarts


TREMOR Es ist immer Krieg. de Annik Leroy Johan Bossers, Séraphina De Breucker, Guy Wouete / OND: FR-NL / 90'

Entre imaginaire et réel, les installations et films méditatifs d’Annik Leroy explorent les zones obscures de l’histoire européenne. Cette année, l’artiste présente au festival la première de son nouveau film, une œuvre très personnelle empreinte de références à l’histoire et à l’histoire de l’art. TREMOR se développe sous l’impulsion des voix qui le traversent – celles des poètes et des fous, d’une mère ou d’un enfant. De la pensée réflexive au récit spontané, du témoignage à la fiction, chacun prend la parole pour dire son expérience de la violence et de la guerre. Nous les écoutons tandis que notre regard plonge dans des lieux impossibles à situer, des paysages marqués de cicatrices. Des bruits venus d’ailleurs s’infiltrent. L’image se déforme, devient poreuse. La musique survient. Le film se resserre sur la présence d’un pianiste, avant de se diffracter à nouveau… TREMOR est un voyage sensible entre souvenir et cauchemar. Un acte de résistance.


http://www.kfda.be/fr/programme/tremor-1


info: www.kfda.be

 

Rencontrez la réalisatrice après la projection du film le 23/05

 

2017-05-21 19:30 2017-05-21 19:30 Europe/Brussels TREMOR ES IST IMMER KRIEG.

Entre imaginaire et réel, les installations et films méditatifs d’Annik Leroy explorent les zones obscures de l’histoire européenne. Cette année, l’artiste présente au festival la première de son nouveau film, une œuvre très personnelle empreinte de références à l’histoire et à l’histoire de l’art. TREMOR se développe sous l’impulsion des voix qui le traversent – celles des poètes et des fous, d’une mère ou d’un enfant. De la pensée réflexive au récit spontané, du témoignage à la fiction, chacun prend la parole pour dire son expérience de la violence et de la guerre. Nous les écoutons tandis que notre regard plonge dans des lieux impossibles à situer, des paysages marqués de cicatrices. Des bruits venus d’ailleurs s’infiltrent. L’image se déforme, devient poreuse. La musique survient. Le film se resserre sur la présence d’un pianiste, avant de se diffracter à nouveau… TREMOR est un voyage sensible entre souvenir et cauchemar. Un acte de résistance.

FLAGEY - Studio 5
2017-05-23 19:30 2017-05-23 19:30 Europe/Brussels TREMOR ES IST IMMER KRIEG.

Entre imaginaire et réel, les installations et films méditatifs d’Annik Leroy explorent les zones obscures de l’histoire européenne. Cette année, l’artiste présente au festival la première de son nouveau film, une œuvre très personnelle empreinte de références à l’histoire et à l’histoire de l’art. TREMOR se développe sous l’impulsion des voix qui le traversent – celles des poètes et des fous, d’une mère ou d’un enfant. De la pensée réflexive au récit spontané, du témoignage à la fiction, chacun prend la parole pour dire son expérience de la violence et de la guerre. Nous les écoutons tandis que notre regard plonge dans des lieux impossibles à situer, des paysages marqués de cicatrices. Des bruits venus d’ailleurs s’infiltrent. L’image se déforme, devient poreuse. La musique survient. Le film se resserre sur la présence d’un pianiste, avant de se diffracter à nouveau… TREMOR est un voyage sensible entre souvenir et cauchemar. Un acte de résistance.

FLAGEY - Studio 5
2017-05-25 17:30 2017-05-25 17:30 Europe/Brussels TREMOR ES IST IMMER KRIEG.

Entre imaginaire et réel, les installations et films méditatifs d’Annik Leroy explorent les zones obscures de l’histoire européenne. Cette année, l’artiste présente au festival la première de son nouveau film, une œuvre très personnelle empreinte de références à l’histoire et à l’histoire de l’art. TREMOR se développe sous l’impulsion des voix qui le traversent – celles des poètes et des fous, d’une mère ou d’un enfant. De la pensée réflexive au récit spontané, du témoignage à la fiction, chacun prend la parole pour dire son expérience de la violence et de la guerre. Nous les écoutons tandis que notre regard plonge dans des lieux impossibles à situer, des paysages marqués de cicatrices. Des bruits venus d’ailleurs s’infiltrent. L’image se déforme, devient poreuse. La musique survient. Le film se resserre sur la présence d’un pianiste, avant de se diffracter à nouveau… TREMOR est un voyage sensible entre souvenir et cauchemar. Un acte de résistance.

FLAGEY - Studio 5
2017-05-26 21:45 2017-05-26 21:45 Europe/Brussels TREMOR ES IST IMMER KRIEG.

Entre imaginaire et réel, les installations et films méditatifs d’Annik Leroy explorent les zones obscures de l’histoire européenne. Cette année, l’artiste présente au festival la première de son nouveau film, une œuvre très personnelle empreinte de références à l’histoire et à l’histoire de l’art. TREMOR se développe sous l’impulsion des voix qui le traversent – celles des poètes et des fous, d’une mère ou d’un enfant. De la pensée réflexive au récit spontané, du témoignage à la fiction, chacun prend la parole pour dire son expérience de la violence et de la guerre. Nous les écoutons tandis que notre regard plonge dans des lieux impossibles à situer, des paysages marqués de cicatrices. Des bruits venus d’ailleurs s’infiltrent. L’image se déforme, devient poreuse. La musique survient. Le film se resserre sur la présence d’un pianiste, avant de se diffracter à nouveau… TREMOR est un voyage sensible entre souvenir et cauchemar. Un acte de résistance.

FLAGEY - Studio 5

Un film écrit & réalisé par
Annik Leroy

Avec 
Johan Bossers, Séraphina De Breucker, Guy Wouete

Caméra, son & montage image 
Julie Morel & Annik Leroy

Caméra additionnelle
Els van Riel

Montage son 
Julie Morel & Frédéric Furnelle

Mixage
Frédéric Furnelle, A Sound studio

Bruitage
Philippe Van Leer

Étalonnage & titrage
Michaël Cinquin, Charbon studio

Sous-titrage
Sublimages & Boris Belay

Musique
Giacinto Scelsi, Suite N°11 pour piano,interprétée par Johan Bossers ; Jupiter & Okwess International, Djwende Talelaka

Textes
Pier Paolo Pasolini, Profezia ;Ingeborg Bachmann, Malina ; Fernando Nannetti ; Barbara Suckfüll

Avec les voix de
Maurizio Guerandi, Rúnar Bogason, Pungu Aaron, Ingeborg Bachmann, Alberto Moravia, Pier Paolo Pasolini, Sigmund & Anna Freud, Friedrich Zawrel, Herbert Fritsch

Remerciements
Sven Augustijnen, Christophe Slagmuylder, Corinne Diserens, Stoffel Debuysere, Jean-Pierre Rehm, Eva Houdova, Michela Alessandrini, Isabelle Rey, Patrick Taliercio, Hans Martens, Félix Blume, Véronique Du Moulin, Jana Renate Illge, Rúnar Bogason, Simona Denicolai, Giulia Angrisani, Barbara Schild, Ruben Diwantessa, Vera Schlusmans, Marie Vermeiren, Alain Marchal, Fredji Hayebin, Alain Pinpin, Jana Coorevits, Sophie Gayerie

Assurances
www.circlesgroup.com

Présentation
Kunstenfestivaldesarts, CINEMATEK, Flagey

Production
Cobra Films (Daniel De Valck & Anne Deligne), Auguste Orts (Marie Logie & Anne Goossens)

Coproduction
Kunstenfestivaldesarts, Centre de l’Audiovisuel à Bruxelles

Avec l’aide de 

Vlaams Audiovisueel Fonds, Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Vlaamse Gemeenschapscommissie

 

© Annik Leroy