X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

C’est à une série de films glamoureux et jubilatoires que CINEMATEK vous convie en suivant le parcours d'Adolphe Menjou, acteur incarnant par sa classe extrême ce que la "comédie sophistiquée" hollywoodienne a donné de meilleur.
Certains films sont à voir, absolument. CLASSICS est une anthologie libre des films qui ont influencé le développement du 7e art. Films phares, points de repère, chefs-d’œuvre incontestés, films cultes à l’origine d’une mythologie moderne... dont les qualités intrinsèques peuvent certes être remises en question, mais dont l’apport à notre identité culturelle est indéniable. Plus que de simples standards ou exemples-types, ces films ont permis - et permettent toujours - d’ouvrir le cinéma sur un espace de dialogue.

Les FILMS DE JADIS revisitent le cinéma populaire des années 1930 aux années 1980. Des classiques du monde entier, pour revivre les scènes inoubliables où les acteurs et actrices d'alors illuminaient la toile. Le cinéma tel qu'il devrait toujours être vécu : du son et de l'image projetés en pellicule et sur grand écran, dans une salle confortable. Avec - si la durée du film le permet - un avant-programme soigneusement sélectionné : une bande-annonce, un dessin animé, les actualités cinématographiques de l'époque ou un documentaire, afin de recréer les séances de cinéma d'antan.


Une stature imposante, un charisme naturel fait de nonchalance et d'une franche dose d'ironie, sont les caractéristiques sur lesquelles Robert Mitchum a construit sa légende. Son visage, son regard, son allure générale, ont fait de lui un acteur hors normes dans le cinéma hollywoodien, un comédien unique dont CINEMATEK vous propose de revoir les principaux rôles.


Comptant parmi les maîtres de l'animation contemporaine, le Français Jean-François Laguionie est à l'honneur à Anima, qui présente son nouvel opus, Louise en hiver en ouverture, tandis que CINEMATEK permet de revoir ses précédents longs métrages.

Raoul Coutard est synonyme de Nouvelle Vague. Directeur de la photographie ou chef-opérateur, décédé l'année dernière à l'âge de 92 ans, il était en grande partie responsable de ce qui apparaît à l'écran, entre autres dans les films de Godard ou de Truffaut. Lui-même se considérait avant tout au service de la vision des cinéastes avec lesquels il a collaboré.


En plus d'être musicien de talent, compositeur, instrumentaliste et chansonnier, Hughes Maréchal est aussi depuis 30 ans pianiste à CINEMATEK, où il accompagne les films muets. Pour fêter l'occasion, nous lui avons demandé de dresser la liste de ses films muets préférés. Preuves de sa générosité : la plupart de ses choix sont guidés par une motivation pertinemment formulée, et le fil rouge de son programme est souligné par un titre qu'il a lui-même suggéré : la mise-en-scène du désir.


La saison 2016-2017 des JEUNES FANS DE CINÉ invite nos jeunes spectateurs à faire l’expérience du cinéma en revivant notamment les premières années de sa naissance… quand le cinéma n’était pas encore reconnu comme un art et que personne n’avait encore eu l’idée de le préserver.

Né la même année que le cinématographe, Michel Simon en aura été un visage des plus impressionnants un demi-siècle durant. Le talent et la puissante personnalité du monstre sacré suisse ont marqué un âge d'or du cinéma francophone et français en particulier, sous la direction des René Clair, Jean Renoir, Jean Vigo ou Julien Duvivier...


A l’occasion de la sortie à Flagey de son dernier film posthume, hommage à l’un des grands du 7e art, Andrzej Wajda s’est beaucoup passionné et indigné en observant et filmant la place de l'individu dans les révolutions sous différentes formes. Quelques titres majeurs, ou plus discrtets, glanés au sein d’une filmographie abondante, sans cesse à redécouvrir.


Lyrique, violent, humaniste, mais surtout « cinéastissime », Akira Kurosawa n’a jamais filmé en mineur. L’intérêt rencontré par nos précédents programmes consacrés au cinéaste nippon nous encourage à poursuivre l’exploration - entamée au début de notre saison 2016-2017 - d’une œuvre artistique majeure du XXe siècle. De la générosité rugueuse de Barberousse aux flamboyantes couleurs de Dodeskaden, en passant par l’onirisme et la gravité émue, quelques titres supplémentaires de natures et d’époques différentes.
Prendre le temps, au-delà d'une projection, de réfléchir sur le cinéma et d'analyser le style de ses grands auteurs, pour raffiner les plaisirs qu'il nous procure: c'est ce que proposent Olivier Lecomte (FR) et Wouter Hessels (NL) avec leurs cours passionnés d'Un film à la loupe.

Mine de rien, en parallèle à sa belle carrière de jazzman, l'harmoniciste des Marolles pouvait revendiquer un parcours cinématographique des plus internationaux et des plus prestigieux. Toots apparaît en effet au générique de films signés Verhoeven, Peckinpah, Berri, Yves Robert, Schlesinger, Lautner, Spielberg, de Hert… et y a joué sur des partitions de Quincy Jones, Philippe Sarde, John Williams et tant d’autres. L’artiste qui nous a quittés en 2016, a joué (et sifflé) pour des films belges, français, américains, bataves, suédois… Il nous avait conté ses aventures côté grand écran lors d’une rencontre à Flagey en 2010. En guise d’hommage, le nouveau programme de CINEMATEK explore plus largement ce versant de son œuvre, versant qui mérite décidément une mise en lumière.


En janvier 2016 nous quittait Ettore Scola, l’un des producteurs italiens les plus productifs et aussi l’un des plus polyvalents de sa génération. Scola se sentait à l'aise dans les genres les plus divers, de ses débuts Se permettete, parliamo di donne à Una giornata particolare et Le Bal jusqu’à son avant-dernier Gente di Roma. CINEMATEK propose un large hommage au maestro sous-estimé.


Le 07.11 de l'année passée décédait Leonard Cohen, le poète et chanteur canadien à la voix ténébreuse et sensuelle, reconnaissable d'entre toutes. S'il ne s'est personnellement que très peu occupé de cinéma, ses chansons ont inspiré centaines de cinéastes. CINEMATEK a tenu à rendre hommage au poète-chanteur.


Les sourires des comédies de Pascal Thomas seraient-ils la pudeur de l’autobiographie ?


Cinéastes de demain ? Sans doute. Et d'aujourd'hui, certainement avec des films de fin d'étude maîtrisés et portés par une imagination fertile.
Le programme de Cinergie nous présente un florilège de films d'étudiants en provenance de l'IAD, Sint Lukas, Inraci et Insas.

Flagey et Cinematek rencontrent le Kunstenfestivaldesarts pour 4 projections.
L'information sur ces séances sera communiquée via les sites de KFDA, Flagey et Cinematek et via affichage en billetterie à Flagey.